Produits de Jardins Forestiers (PJF)


La restauration d’écosystèmes productifs durables est un besoin incontournable dans le monde d’aujourd’hui. La Foresterie Analogue (FA) est un système de restauration écologique: elle cherche à accroître la biodiversité originelle par une agriculture biologique, la diversification des cultures et la maturation d’écosystèmes, créant ainsi des Forêts Analogues ou Jardins Forestiers.

Les produits dérivés de la Foresterie Analogue (FA), c’est-à-dire produits dans des jardins forestiers, bénéficient d’une plus grande valeur ajoutée lors de leur commercialisation car ils sont issus d’une agriculture durable, contribuent à la conservation de la biodiversité et engendrent une plus grande stabilité environnementale.

En conséquence, la certification Forest Garden Products Standard (PJF) a été créée, connue sous l’acronyme FGP, en anglais : Forest Garden Products.

Système de Certification Produits de Jardins Forestiers (PJF)

Le système de certification Produits de Jardins Forestiers (PJF) a été développé par le Réseau International de Foresterie Analogue (RIFA) en réponse à la demande d’un système de certification adapté à la philosophie et aux principes de la Foresterie Analogue, face à la nécessité d’atteindre l’autosuffisance économique des Forêts Analogues et la Justice Sociale, permettant aux productrice.eur.s de maintenir des programmes de Foresterie Analogue de manière autonome, grâce à une valorisation des produits travaillés selon ces principes.

RIFA est un réseau d’organisations impliquées dans la restauration écologique, d’ONG environnementales ainsi que de productrice.eur.s, de commerçant.e.s et de vendeur.euse.s de produits dérivés des jardins forestiers. RIFA est l’organisme responsable de l’établissement et du contrôle des normes PJF. 

Les normes PJF visent à vérifier que les systèmes de production contribuent à accroître la biodiversité et la durabilité du paysage. En d’autres termes, ils recherchent non seulement une production biologique, mais aussi la création d’écosystèmes permanents, qui garantissent : des produits propres, c’est-à-dire exempts de produits chimiques et d’additifs ; produits à haute valeur nutritionnelle; développés à partir de pratiques agroforestières durables.

La certification PJF, système fiable, indépendant, offre une traçabilité et garantit que les produits de Forêts Analogues ou Jardins Forestiers sont obtenus selon les normes PJF. Sont ainsi créés des écosystèmes qui participent à la stabilité environnementale, à la résilience face au changement climatique, pour lesquels les agricultrice.eur.s reçoivent des avantages sociaux et économiques équitables. Les PJF ont été reconnus en 2014 par la Fédération Internationale des Mouvements de l’Agriculture Biologique (IFOAM) et occupent une place privilégiée en tant qu’unique norme mondiale qui comprenne les exigences Environnementales, Sociales et Économiques en un seul système.

Biodiversité

 PJF est un label spécialisé dans les problématiques environnementales au sein duquel les pratiques biologiques sont exigées pour la certification des produits. Cependant, les normes PJF vont au-delà de l’agriculture biologique, car elles analysent des variables telles que la structure et la fonction d’un écosystème, ainsi que la relation entre biomasse et biodiversité existante dans ces écosystèmes.

La restauration et la protection de la Biodiversité sont très importantes pour les normes PJF; leur avancement dans un écosystème est évalué à l’aide d’indicateurs de présence de la flore et de la faune, et d’indicateurs de la santé des sols vivants.

Service Écosystémiques

Les PJF incluent la norme volontaire de séquestration du carbone pour établir le taux de base en carbone terrestre et surveiller l’augmentation du carbone séquestré annuellement sur une ferme ou un Jardin Forestier, ce qui permet d’évaluer et de certifier ce service écosystémique. 

Les Jardins Forestiers ou les Forêts Analogues assurent des fonctions écologiques et sont à même d’offrir des services écosystémiques tels que : production d’oxygène (biomasse photosynthétique), conservation et purification de l’eau, création de sols fertiles, entre autres.

Commerce Équitable

Le Commerce Équitable est une association commerciale, basée sur le dialogue, la transparence et le respect, qui recherche une plus grande équité dans le commerce international. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions d’échange et en garantissant les droits des productrice.eur.s et des travailleur.euse.s marginalisé.e.s, en particulier dans le Sud.

Les Organisations de Commerce Équitable s’engagent clairement à ce que le Commerce Équitable soit l’axe principal de leur mission. Soutenues par les consommateur.euse.s, elles s’impliquent activement pour soutenir les productrice.eur.s, sensibiliser et militer pour changer les règles et les pratiques du commerce international conventionnel. » L’Organisation mondiale du commerce équitable (www.wfto.com) résume ses principes comme suit :

Les Critères du Commerce Équitable garantissent des conditions d’échange plus justes entre agricultrice.eur.s et acheteur.rice.s de PJF, protègent les droits des travailleur.euse.s, posent un cadre permettant aux productrice.eur.s de développer leurs Jardins Forestiers, de voir prospérer leurs organisations. En ce sens, l’organisation doit être configurée de manière transparente pour ses membres et ne doit pas faire de discrimination à l’encontre d’un membre ou d’un groupe social en particulier.

Dans le domaine social, les PJF assurent l’équité dans la production, un meilleur accès au marché, des prix équitables et une valeur ajoutée pour les agricultrice.eur.s et la reconnaissance des efforts dans la production des jardins forestiers. Cependant, il est essentiel d’assurer le suivi et la mise à jour continus des lignes directrices afin qu’elles répondent aux exigences du mouvement mondial du commerce équitable.

Au niveau économique, un environnement favorable est créé pour la génération de nouveaux produits d’origine biologique qui participent à la diversification de la biodiversité et qui répondent à des processus justes et équitables pour les agricultrice.eur.s ; ce qui à son tour se traduit par des opportunités d’améliorer l’économie familiale, communautaire et locale. Il ne s’agit pas seulement d’un avantage environnemental et social, mais d’une contribution positive à la transition vers des économies d’échelle qui favorisent des modèles plus équitables et garantissent des produits de forêts analogues sains, sûrs et respectueux de l’environnement avec une compensation adéquate pour les communautés agricoles. Ce travail se fait dans le respect des droits collectifs des peuples traditionnels, de leur représentation du monde social et de l’écosystème.

De plus, ils apportent des solutions à la fois d’atténuation et d’adaptation au changement climatique et œuvrent à transformer l’économie mondiale pour que les relations économiques soient plus équilibrées.

COMMERCE ÉQUITABLE FRANCE

Le label PJF a été inscrit au Guide des labels du Commerce Équitable de la Plateforme Française pour le Commerce Équitable pour avoir incorporé dans ses normes les principales exigences du Commerce Équitable et intégré des exigences sociales ainsi que des critères économiques. Ces exigences visent à “assurer que les travailleuse.eur.s et les producteur.rice.s reçoivent un prix juste pour les produits certifiés PJF, obtiennent une rétribution équitable pour le travail investi dans la production, la transformation et la commercialisation de ces produits”.      

Étude de cas

Consortium des Producteurs de Sateré Mawé (CPSM) au Brésil

Le peuple amérindien des Sateré Mawé se considère comme « Enfants du Waraná (guaraná) ». Depuis plusieurs siècles, les Sateré Mawé ont produit, transformé et consommé de manière durable cette plante aux effets énergétiques, populaire aujourd’hui dans le monde entier. Le « Consortio dos Produtores Sateré Mawé » (CPSM), est une organisation de 500 familles engagées dans la protection de l’écosystème qu’elles habitent, dans la forêt Amazonienne: elles produisent et préservent le Waraná endémique, récoltent de manière soutenable d’autres produits forestiers tels que la griffe de chat, l’andiroba, l’achiote et la noix du Brésil. https://www.nusoken.com. Ceux-ci sont certifiés PJF et commercialisés sur des marchés spécialisés en Europe avec des prix équitables, qui permettent une contrepartie consistante aux efforts effectués sur les terres Sateré Mawé, pour la conservation des forêts tropicales à forte biodiversité sur leur territoire.

La vente de produits, qui ont la certification PJF depuis 2009, contribue au financement d’infrastructures et à la création d’une grande variété de projets sociaux, améliorant les conditions de vie des Sateré Mawé, qui ont des projets de gestion des déchets, de protection des abeilles indigènes, de construction d’une association de femmes, de réappropriation des savoirs traditionnels à travers le lancement de l’Université Libre de Wara et de l’écotourisme. Avec une population de 9 000 personnes en 2009, la communauté compte aujourd’hui 17 000 personnes.

La société française Guayapi est le principal acheteur de ces produits, dans le respect de la réglementation sur le Commerce Équitable. 

Guayapi est une société française dédiée à la reconnaissance et à la valorisation de plantes traditionnelles issues de leurs terres d’origine. Les critères de sélection des plantes utilisées dans les produits Guayapi sont fondés sur leur qualité, leur pureté d’origine, l’absence totale de produits chimiques pour leur production ou conservation, le Commerce Équitable, la restauration de la biodiversité.

Les produits alimentaires et cosmétiques de Guayapi sont certifiés par PJF-FGP, garantissant la préservation et la restauration des écosystèmes d’origine conformément aux principes de FA.

Actuellement, les produits certifiés PJF sont importés et distribués par Guayapi dans 10 pays européens, ainsi qu’au Maroc pour l’Afrique, et en Corée ou au Japon pour l’Asie. Le chiffre d’affaire produit par la commercialisation des produits PJF s’élève à environ 1 million d’euros.

ORGANISMES DE CERTIFICATION ET AUDITEURS INTERNATIONAUX ACCRÉDITÉS

Actuellement, il existe des agences de certification accréditées pour la vérification des normes PJF. Il s’agit notamment de la société de certification FGP Inspection & Certification Pvt. Ltd (FGPIC) du Sri Lanka, Eco-LOGICA du Costa Rica, IMOcert de Bolivie et IMO India. Le RIFA compte 16 inspecteurs accrédités pour les certifications PJF-FGP.

Organismes de certification PJF

Le RIFA accrédite des organismes de certification tiers pour effectuer les inspections et certifications selon les normes PJF. En Amérique Latine, les agences IMOcert-LatinoAmerica en Bolivie, Eco-LOGICA au Costa Rica, tandis qu’en Asie, FGPIC au Sri Lanka et IMO Inde sont les entités en charge.

Le RIFA accrédite des organismes de certification tiers pour effectuer les inspections et certifications selon les normes PJF. En Amérique Latine, les agences IMOcert-LatinoAmerica en Bolivie, Eco-LOGICA au Costa Rica, et en Asie IMO-India, effectuent les inspections et certifications PJF. 

IMOCert

IMOcert propose des services d’inspection et de certification aux productrice.eur.s, transformatrice.eur.s et commerçant.e.s d’Amérique latine, des Caraïbes et d’Asie pour des systèmes de production écologiques, durables, socialement équitables, afin de faciliter leur accès aux marchés spécialisés dans le monde. Son siège social se trouve en Bolivie, avec une présence dans plus de 20 pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

Pour plus d’informations: IMOCERT

Eco-LOGICA

Eco-LOGICA est née en 1997 des efforts de l’Association Nationale pour l’Agriculture Biologique au Costa Rica devant le besoin d’assurer la légitimité des produits biologiques garantis par les labels d’organisations nationales et internationales. Elle offre crédibilité pour les consommatrice.eur.s, ainsi que protection pour les productrice.eur.s et accès à un service de qualité à un prix accessible. Eco-LOGICA fournit des services de certification des productions ou transformations de produits agricoles biologiques, durables pour les marchés nationaux et internationaux, incorporant les réglementations des Produits de Jardins Forestiers.

Pour plus d’informations: Eco-LOGICA

FGP Inspection et Certification Pvt.Ltd (FGPIC)

FGPIC est une société privée à responsabilité limitée, enregistrée en vertu des lois du Sri Lanka en tant qu’organisme de certification indépendant, pionnier de l’inspection et de la certification des Produits de Jardin Forestier (FGP) depuis 2007, affilié au Lanka Organic Agriculture Movement (LOAM). FGPIC a de nombreuses années d’expérience dans la formation, l’inspection et la méthodologie de la Foresterie Analogue. Plus d’informations, Ajantha Palihawadana, directeur ajanthapalihawadana@yahoo.com 

IMO India

IMO India est un organisme de certification d’Inde, indépendant, pour l’agriculture biologique, qui réalise audits et certifications depuis 1995. L’organisme offre à moindre coût une inspection et une certification en agriculture biologique, transformation, exportation, vérification des intrants utilisés, cueillette sauvage, apiculture et aquaculture. IMO India est le premier certificateur biologique en Inde à avoir obtenu une accréditation internationale, en 2004, pour son activité d’inspection et de certification. Elle réalise des audits PJF dans d’autres pays d’Asie. 

Pour plus d’informations: IMOcontrol

Pourquoi choisir le système de Certification des Produits de Jardins Forestiers?

La certification PJF constitue un modèle qui contribue à la génération d’épargne et de moyens de subsistance durables :

  • – La certification PJF contribue à augmenter les revenus des familles rurales en ouvrant la voie à la chaîne de valeur des produits et procédés développés conformément aux principes FA et aux normes de production PJF.
  • – En fournissant des moyens d’obtenir une valeur supplémentaire à partir de produits fabriqués de manière durable, les agricultrice.eur.s sont encouragé.e.s à suivre des lignes directrices qui profitent à la biodiversité et aux fonctions écologiques des écosystèmes agricoles.
  • – Dans le même temps, les familles et les communautés rurales bénéficient de la création d’écosystèmes sains, de l’amélioration de leurs conditions de vie et de l’accès à des produits sains et nutritifs. Elles bénéficient également de matières premières pour la cosmétique naturelle et la diversité, ainsi que d’autres ressources vitales telles que l’air, un sol sain et productif.
  • – Concernant la production de services environnementaux primaires, ces communautés contribuent à augmenter la biomasse photosynthétique et contribuent ainsi à l’augmentation et à l’amélioration des biens communs (Global Commons).
  • – Les référentiels PJF disposent de référentiels (volontaires) pour la mesure du carbone et des sols (PJF International Standards (Annexe G), ce qui permet de certifier ces deux aspects sous Global Commons).

IAFN / RIFA